Liposuccion

Liposuccion : un remède miracle pour maigrir ?

Tentée par la liposuccion pour éliminer vos bourrelets disgracieux ? Cette intervention esthétique vous semble un remède miracle pour retrouver une silhouette de jeune fille ?

Découvrez les dessous de cette opération avec Elisa Pecorelli, chirurgienne esthétique !

Comment ça marche ?

La liposuccion est une chirurgie qui se déroule sous effet d’une anesthésie générale et qui consiste à aspirer à l’aide des canules de la graisse corporelle. Pendant cette opération, on peut aspirer entre 1 et 7 litres de graisse. Ce qui correspond pour 7 litres à 5 kilos et demi et approximativement 3 tailles de pantalon.

C’est fait pour qui ?

La liposuccion ne remplace pas un régime alimentaire. Cette intervention est efficace sur les zones où la graisse est localisée comme les poignets d’amour, la culotte de cheval. Les personnes ayant 30 kilos à perdre doivent d’abord suivre un régime amaigrissant pour pouvoir affiner leur silhouette sur des zones où la graisse reste accumulées et pour lesquelles il est difficile de maigrir, comme la culotte de cheval. «Cette intervention ne doit pas être pratiquée comme un remède miracle » rappelle Elisa Pecorelli, chirurgienne esthétique. « Elle accompagne un vrai changement de vie ou est réalisée sur des zones réfractaires aux régimes ».

Peut-on traiter toutes les parties du corps ?

Cette intervention peut être pratiquée sur un très nombre de zones comme le ventre, les hanches, les genoux, le cou. Certaines zones du corps sont plus sensibles à traiter comme les mollets et les chevilles car le risque de phlébite est beaucoup plus importants. «Je ne recommande pas cette intervention sur les fesses et les bras. Sur ces zones, le relâchement de la peau est certain, donc le résultat ne sera pas esthétique ».

Pour que le résultat de la liposuccion soit probant, il est indispênsable que la peau soit tonique.

Que faut-il faire avant ?

Comme pour toutes les interventions chirurgicales, il est recommandé d’arrêter de fumer pour une meilleure cicatrisation et d’empêcher de prendre de l’aspirine (médicament anticoagulant). Si vous avez plus de 5 kilos excédentaires, il faut commencer à suivre un régime alimentaire équilibré et pratiquer une activité sportive régulière. «Je préfère que mes patients perdent du poids grâce à un régime et sans liposuccion que d’opérer tout de suite » explique Elisa Pecorelli, chirurgienne esthétique.

Est-ce douloureux ?

Oui. La liposuccion est une chirurgie souvent douloureuse. L’aspiration de la graisse provoque un œdème géant et les patients subissent pendant une semaine des courbatures sur tout le corps. Ce cas peut empêcher de dormir et de rester assis pendant longtemps. Seuls des antalgiques (parfois difficiles à supporter pour certains patients) réduisent cette peine physique.

Que se passe-t-il après l’opération ?

Pour réduire les risques de phlébites et pour que la peau se resserre rapidement, la patiente doit porter un panty (gaine short) pendant au moins trois semaines, jour et nuit. Pendant deux à trois semaines environ, les bains, le soleil et la plage seront contre-indiquées. Et, même si le corps est endolori, il est essentiel de bouger.

«Les recommandations post -opératoires sont assez contraignantes. Il est recommandé de subir cette intervention en hiver et de prendre une semaine de repos » rappelle Elisa Pecorelli.

Au bout de combien de temps on voit les résultats?

Jute après l’opération, on remarque  que la silhouette a été modifiée. Mais 24 heures après, le corps se met à se ballonner, la graisse aspirée est remplacée par de l’eau. Pour ne pas être déçue, il ne faut donc pas se peser. Le corps dégonfle entre deux semaines et 2 mois environ après l’intervention. On constate réellement la perte de poids sur la balance 1 mois après la chirurgie, le temps de la cicatrisation de la graisse, de la disparition de l’œdème post-opératoire et à la raffermissement de la peau.

Peut-on renouveler l’opération ?

Techniquement on peut renouveler l’opération. « Mais je ne suis pas d’accord avec l’idée qui consiste à penser que la liposuccion est une opération miracle. On se nourrit n’importe comment, on ne fait pas de sport, on se fait opérer et on recommence » explique Elisa Pecorelli, chirurgienne esthétique. « Cette intervention doit être pratiquée une seule fois dans toute une vie, deux grand maximum ».

Combien cela coûte ?

Le tarif d’une liposuccion dépend de la zone traitée, de la durée de l’opération et de la clinique choisie. Le cout est compris entre 1800 et 5000 euros. Sachez que ce cout n’est pas remboursée par la Sécurité sociale et qu’un arrêt de travail ne sera pas délivré à cette occasion. De plus, il est obligatoire de prendre une semaine de repos avant de reprendre son activité professionnelle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *